JE T’EMMERDE

Je viens de vivre une phase de dingue. Quasiment la même que celle de 24 HEURES AVANT LA NUIT de Monsieur Spike Lee avec Monsieur Edward Norton… C’est pas FIGHT CLUB mais on est dans le même niveau de chef-d’œuvre. Vive les miroirs révélateurs, les amateurs comprendront. Je vais vous balancer l’analyse émotionnée d’un membre du groupe. Je peux même pas dire que je suis d’accord avec lui, c’est plus que ça, j’aurais aimé le gueuler comme lui…

Au milieu d’une soirée picole, on lance une discussion nihiliste sur ce début d’année 2022. On vomit notre détresse, on se victimise encore une fois quand un mec de l’équipe se lève, prend la parole un verre à la main, les larmes aux yeux.

  • Fermez vos gueules !!!!

(Les Autres) : T’es un fou… Y a quoi ?

  • J’en ai ras le cul de tout, on dit de la merde…

(Les Autres) : Ça va pas ?

  • Non, ça va pas… On sait pas où on va si on examine pas ce qu’on fait. J’ai examiné et on fait de la MERDE !!!!  On devrait tous avoir peur que nos vies soient l’histoire des occasions ratées et à la place de ça, on se complait dans nos existences moyennes…

(Il se met à hurler avec les larmes qui commencent à couler, croyez moi c’est violent, le genre de truc qui fait froid dans le dos) : J’EMMERDE TOUT LE MONDE, J’ENCULE TOUS LES ETRES VIVANTS SUR CETTE PUTAIN DE PLANETE…

  • J’emmerde les jeunes qui branlent rien et me cassent la tête en croyant qu’on peut améliorer sa vie.
  • J’emmerde les vieux qui puent et me rappellent qu’on va tous crever.
  • J’emmerde mon boss, fils à papa liposucé qui connaît pas et qui ne connaîtra jamais la culture de l’effort… Ce fils de pute !!!!

(Un feuj du groupe) : Tonton, du calme assied-toi.

  • Ferme ta gueule, je t’emmerde sale victime de feuj, toi et tes semblables qui avez pendant des années vendu des diamants sud africain du temps de l’apartheid. 

Il a en plus 2 – 3 connaissances qu’il utilise comme des armes de destructions massives.

Son regard devient incroyablement dur, il laisse sortir son malheur. Un malheur qui commençait à le ronger de l’intérieur

  • Je vous emmerde franchouillards de merde élevés par des prêtres pédophiles qui vous défonçaient le cul avant de prodiguer la bonne parole à la messe…
  • J’emmerde Jésus qu’on vénère depuis 2000 ans !!!!
  • Je vous emmerde musulmans de merde qui avez cru avoir le droit pendant mon enfance de m’intégrer dans vos rites sans intérêts.
  • J’emmerde les informaticiens de la Défense, capitalistes de merde qui inventent chaque jour un moyen de piller notre planète.
  • J’emmerde les bobos du canal Saint-Martin avec leurs tee-shirts dégueulasses.
  • J’emmerde les branleurs de profs, ces fonctionnaires de merde, ces putains de privilégiés qui cassent les couilles à tout le monde et n’éduquent plus personne.
  • J’emmerde ces fils de pute de marchands de politique qui nous ont carottés, nous carottent et nous carotteront…

Il passe sa main comme un gamin sur ses yeux et reprend son souffle.

  • J’emmerde Marine, Macron, Mélenchon et leur incapacité à changer quoi que ce soit dans nos vies de merde !!!!
  • J’emmerde les nouveaux parents avec leur état de grâce pitoyable devant leurs chiards.

(Un renoi de l’équipe) : Du calme mec, tu vas exploser…

  • Je t’emmerde renoi de mort qui me casse les couilles depuis v’là le temps avec ton esclavagisme de merde. Mets ta montre à l’heure, on est en 2022… !!!! »

Il hurle !!!!

  • J’emmerde ma famille pauvre qui m’a pas permis d’avoir une putain de jeunesse dorée comme dans Beverly Hills.
  • J’emmerde tous les mecs de la terre… Vous m’avez imposé votre culture de la compétition permanente… Vous parlez de valeurs en matant le cul de la femme de votre ami.
  • J’emmerde les femmes qui nous permettent pas d’exprimer l’incroyable maladresse de notre amour pour elles. 

Il lâche tout, il pleure, il bave tellement il crie sa rage…

  • J’emmerde mon grand père mort avec sa pression de la réussite, il m’a abandonné.
  • J’emmerde mon père absent et ma mère omniprésente qui m’ont élevé à coup de Starsky et Hutch et qui ont défoncé mon rapport au couple… Je sais plus si je dois taper ma femme ou la laisser me cracher à la gueule…
  • Et pour finir, je m’emmerde, moi, homme blanc hétérosexuel de presque 50 ans, avec mes deux gosses, mon chien et mon crédit sur 20 ans, censé être roi du monde et pourtant misérable produit d’une société incapable de masquer son déclin à un trimard comme moi… !!!! 

On a rien dit, pour une fois. On a tous fermé notre gueule. Certains ont posé la main sur son épaule, beaucoup ont baissé la tête…

Il a commencé à s’excuser toujours en pleurant…

J’ai adoré ce qu’il a dit, je l’enlève plus de ma tête. J’ai l’impression que ça va m’être utile…

CuB

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s